Intégration et mondialisation : 1984-2008

Les réformes introduites par Pierre Trudeau ont résisté au temps, mais non sans susciter des controverses. La lutte contre le déficit menée par les gouvernements des premiers ministres Brian Mulroney (1984-1993) et Jean Chrétien (1993-2003) a contraint le Ministère à limiter ses activités et à se concentrer sur ses fonctions de base. En 1992, le Ministère est déchargé de ses responsabilités d'aide internationale et d'immigration. La décision en 1993 de changer son nom, qui sera dorénavant le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, souligne d'une certaine façon l'importance du retour à l'essentiel. En 1995, le Parlement reconnaît ce changement de nom et encourage le Ministère à se concentrer sur ce qu'il fait de mieux - et fait habilement depuis une centaine d'années - c'est-à-dire promouvoir les intérêts du Canada à l'étranger.

M. Clark faisant une pause durant la rencontre des chefs de gouvernement du Commonwealth. 31) À la suite de l'élection du premier ministre Brian Mulroney en septembre 1984, Joe Clark est nommé secrétaire d'État aux Affaires extérieures. L'abolition de l'apartheid en Afrique du Sud est demeurée une priorité à la fois de M. Mulroney et de M. Clark, que l'on voit ici faisant une pause durant la rencontre des chefs de gouvernement du Commonwealth en Zambie, en 1987. (Source : Secrétariat du Commonwealth)

Des coureurs participent à la journée annuelle Terry Fox. 32) Les représentants diplomatiques canadiens prennent part à la vie communautaire de leur pays d'accueil de différentes façons. Ici, des coureurs participent à la journée annuelle Terry Fox, un événement typiquement canadien visant à recueillir des fonds pour la recherche contre le cancer. Robert Wright (au centre), l'ambassadeur du Canada au Japon, est accompagné par les employés de l'ambassade et des participants japonais lors de la course de 2004, avec le paysage urbain de Tokyo en arrière-plan.
(Source : Ambassade du Canada à Tokyo)

Les diplomates canadiens en action. 33) Les diplomates canadiens en action : ils assurent la sécurité de matériaux nucléaires et radioactifs en Russie (2005),
(Source : Affaires étrangères et Commerce international Canada, Mark McLaughlin)

 
 

aident à réparer le tissu social fragile d'Haïti (2006) (34) aident à réparer le tissu social fragile d'Haïti (2006),
(Source : Affaires étrangères et Commerce international Canada, Mark McLaughlin)

 
 
 

 évacuent les Canadiens du Liban lors de la guerre (2006) (35) évacuent les Canadiens du Liban lors de la guerre (2006)

 
 
 
 

la promotion des exportations canadiennes en Chine (2007). et (36) font la promotion des exportations canadiennes en Chine (2007).
(Source : Affaires étrangères et Commerce international Canada, Yasemin Heinbecker)

 
 
 
 

En janvier 2008, David Emerson et Doris Leuthard signent un accord de libre-échange. 37) Depuis les années 1980, le Ministère dirige les efforts du Canada visant à saisir les occasions qui se présentent dans la nouvelle économie mondiale. Ici, en janvier 2008, le ministre du Commerce international David Emerson et la conseillère fédérale suisse Doris Leuthard signent un accord de libre-échange entre le Canada et les quatre pays membres de l'Association européenne de libre-échange. (Source : Affaires étrangères et Commerce international Canada)

Des jeunes agents du service extérieur aident à l'évacuation des Canadiens. 38) En juillet 2006, des jeunes agents du service extérieur aident à l'évacuation des Canadiens ayant quitté le Liban en raison de la guerre. Alors qu'il se prépare à relever les défis du prochain siècle, le Ministère assure son renouvellement en recrutant activement une nouvelle génération d'agents du service extérieur. (Source : David Foxall)