Nouveau-Brunswick

Créer des possibilités économiques pour le Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick profitera grandement d’un accès préférentiel au marché de l’Union européenne (UE). L'UE est déjà le deuxième marché d'exportation et le troisième partenaire commercial en importance du Nouveau-Brunswick. Une fois en vigueur, l’Accord économique et commercial global (AECG) éliminera les droits de douane sur presque toutes les exportations du Nouveau-Brunswick et donnera accès à de nouveaux débouchés dans l’UE. Les exportateurs profiteront aussi d’autres dispositions de l’AECG qui amélioreront les conditions des exportations. Par exemple, l’AECG comprend des dispositions qui réduiront les obstacles d’ordre réglementaire, renforceront les droits de propriété intellectuelle et assureront des règles plus transparentes pour l’accès au marché. L’AECG conférera aux exportateurs du Nouveau-Brunswick un avantage concurrentiel par rapport aux exportateurs d’autres pays qui n’ont pas d’accord de libre-échange avec l’UE.

Exportations de marchandises du Nouveau Brunswick vers l’UE (2011-2015) (valeur en millions de dollars canadiens)
20112012201320142015
Valeur en millions de dollars canadiens986,2748,4305,7183,8187,4
Principales exportations de marchandises du Nouveau-Brunswick vers l’UE, par secteur (moyenne annuelle, 2013-2015) (valeur en millions de dollars canadiens)
Produits de la pêcheProduits forestiersMétaux et produits minérauxAutres (y compris les produits agricoles et agroalimentaires, les produits chimiques et les matières plastiques, les technologies de l’information et des communications et les produits manufacturés de pointe)
Valeur en millions de dollars canadiens45,735,283,719,7

Éliminer les droits applicables aux exportations

Ouvrir de nouveaux marchés pour les fournisseurs de services

Renforcer la certitude à l’égard des investissements

Obtenir un accès aux marchés publics de l’UE

Date de modification: