Relations entre le Canada et Chypre

Le Canada et Chypre jouissent de relations bilatérales étroites grâce à notre adhésion partagée au:

Le Canada est favorable à une solution négociée à la question chypriote, acceptable pour les deux parties, et a été l’un des principaux contributeurs à la force de maintien de la paix des Nations Unies déployée à Chypre (UNFICYP), lorsque celle-ci a été formée au début de 1964. L’année 2014 marque donc le 50e anniversaire de l’arrivée des premiers Casques bleus canadiens à Chypre. Jusqu’au retrait de la majeure partie du contingent canadien en 1993, plus de 25 000 soldats canadiens ont servi dans la UNFICYP, et 28 d’entre eux y ont laissé leur vie.

Relations commerciales

Commerce et investissement

Bien fait des modestes, les relations commerciales bilatérales avec Chypre s'intensifient. En 2016, le commerce bilatéral s'est chiffré à 21.8 million de dollars canadiens. Les exportations canadiennes ont connues une augmentation de 122.7% pour atteindre CAD $17.9 million, tandis que les importations sont demeurées stable a CAD $3.9 Aucune donnée n'est disponible pour les flux de services.

Chypre a récemment découvert des gisements de gaz naturel dans sa zone économique exclusive et a lancé des appels d'offres pour une deuxième phase d'exploration. Des débouchés pourraient alors exister non seulement dans le secteur de l’exploitation du gaz naturel et de la construction d’oléoducs, mais également dans le développement d’une infrastructure de gaz naturel à Chypre. Chypre étudie diverses options relatives à l’exploitation de ses réserves de gaz naturel, estimées à 10 billions de mètres cubes sur ses territoires côtiers, et à la création d’un terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) pour exporter son gaz naturel ainsi que celui de pays voisins, qui pourraient transformer le pays en plaque tournante régionale de l’énergie. Le gouvernement chypriote lance souvent des appels d’offres pour améliorer l’infrastructure dans les secteurs de l’électricité (centrales électriques et lignes électriques), des routes et des services de gestion et de consultations. Par conséquent, il existe pour les sociétés canadiennes d’excellentes occasions de partenariats dans le contexte de ces projets locaux. L’Association d'affaires Chypre-Canada, formée le 21 janvier 2011, examine des façons d'exploiter ce potentiel et de renforcer les relations commerciales bilatérales.

La Convention fiscale entre le Canada et Chypre en vue d’éviter les doubles impositions a été signée le 2 mai 1984. Chypre a par ailleurs exprimé son ferme appui à la conclusion fructueuse des négociations d’un accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne.

En 2010, le « Cyprus Canada Business Association » a été établit sous les auspices de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Chypre, visant à renforcer les relations commerciales bilatérales.

Bon nombre d’entreprises canadiennes ont des opérations ou des partenariats en Chypre. Ils comprennent :

Accord Économique et Commercial Global  (AECG)

Le Canada et l'Union européenne ont signé l'Accord économique et commercial global (ACEG) entre le Canada et l'UE au Sommet Canada-UE le 30 octobre 2016. Le Parlement européen a approuvé l'AECG le 15 février 2017. L'application provisoire de l'AECG a commencé le 21 septembre 2016. 2017, date à laquelle toutes les parties économiquement significatives de l'Accord sont entrées en vigueur. L'AECG devrait générer de nouvelles opportunités économiques pour le Canada et Chypre.

Les principales exportations du Canada vers Chypre sont les suivantes:

Les principaux produits que le Canada importe en provenance de Chypre sont:

Investissement

Le profil d'investissement est important, les stocks d'investissements directs canadiens à Chypre totalisaient 3,2 milliards de dollars en 2016. Le stock d'investissements directs chypriotes au Canada s'est élevé à 885 millions de dollars la même année.

Coopération en éducation

Date de modification: