Guatemala : Croissance économique verte et inclusive favorisant les femmes et les jeunes autochtones

La date limite pour soumettre une proposition pour cet appel était le 9 juin 2017.

Alerte – Erreur : Veuillez noter qu’une erreur s’est produite dans la première phrase de la version anglaise de l’appel de propositions. La durée des projets proposés doit être de cinq ans, et non jusqu’à cinq ans. La phrase en anglais a été corrigée en conséquence. La version française est exacte.

Le financement total disponible au titre du présent appel de propositions « Guatemala : Croissance économique verte et inclusive favorisant les femmes et les jeunes autochtones » est de 12,75 millions de dollars canadiens pour des projets d’une durée de 5 ans. Affaires mondiales Canada peut financer n’importe quel nombre de propositions, jusqu’à concurrence du financement maximal disponible, ou n’en retenir aucune.

Vous devez soumettre votre proposition pour cet appel par l’entremise du portail Partenaires@International. Affaires mondiales Canada n’acceptera aucune proposition reçue après cette date ni hors du portail. Assurez-vous de passer en revue les instructions du document « Comment présenter une demande de financement au moyen d’un appel de propositions » avant de remplir votre demande.

Objectifs

Aux fins du présent appel, votre proposition de projet doit contribuer à l’atteinte du résultat ultime suivant :

Votre proposition de projet doit aussi contribuer à l’atteinte de deux ou trois résultats intermédiaires, dont au moins l’un des deux résultats intermédiaires suivants :

Vous ne devez pas modifier l’énoncé du résultat ultime ni l’énoncé du résultat intermédiaire choisi.

Si votre proposition est retenue, Affaires mondiales Canada vous demandera d’inclure un indicateur lié aux Objectifs de développement durable des Nations Unies dans le cadre de mesure du rendement qui devra être complété lors de la conception du plan de mise en œuvre du projet. Affaires mondiales Canada travaillera en collaboration avec les organisations dont les propositions auront été retenues afin de définir cet indicateur, lequel servira à mesurer l’atteinte du résultat ultime.

Les propositions doivent également répondre aux objectifs en matière d’égalité entre les sexes et de croissance économique verte.

Égalité entre les sexes : La priorité sera accordée aux propositions dont la conception intègre pleinement les enjeux liés à l’égalité entre les sexes. Cela signifie que les questions relatives à l’égalité entre les sexes déterminées lors de l’analyse comparative entre les sexes auront été intégrées dans la théorie du changement et, de façon plus précise, dans les activités, les ressources, les résultats et les indicateurs proposés.

Les propositions devront également indiquer clairement comment :

Croissance économique verte et changements climatiques : Le présent appel entend favoriser une croissance économique verte par la promotion de pratiques environnementales durables, par exemple l’utilisation responsable des ressources naturelles, la protection des écosystèmes, la promotion d’activités économiques à faibles émissions de carbone, l’utilisation efficace de l’énergie et l’emploi de sources propres et/ou renouvelables, la gestion des déchets et des effluents, des pratiques agricoles intelligentes adaptées au climat, la gestion durable de l’eau et des sols, et le renforcement des capacités de résilience des communautés face aux changements climatiques. Ces exemples sont donnés à titre indicatif seulement; les propositions peuvent inclure d’autres pratiques durables qui répondent également aux défis liés à la croissance économique verte. Les projets proposés doivent aussi présenter une analyse des impacts éventuels des changements climatiques sur les populations et les secteurs visés, et le cas échéant, proposer des mesures pour renforcer les capacités d’adaptation.

Définitions :
Par « autonomisation économique », Affaires mondiales Canada entend l’accroissement de l’accès des personnes aux ressources financières et à de meilleures perspectives économiques, ce qui comprend entre autres l’emploi, l’éducation financière, les services financiers, la propriété et les autres biens de production, l’acquisition de compétences et l’information sur les marchés. Voir aussi la note d’orientation sur l’autonomisation économique des femmes.

Par « jeunes », Affaires mondiales Canada entend toute personne de 18 à 30 ans.

Par « pratiques d’affaires novatrices », Affaires mondiales Canada entend l’utilisation de méthodes nouvelles, qu’il s’agisse de modèles d’affaires, de pratiques stratégiques, de technologies, de renseignements comportementaux ou de stratégie de commercialisation de produits et de services, qui contribuent au renforcement des capacités des plus pauvres dans les pays en développement et qui leur sont profitables, tout en étant adaptées au contexte local.

Par « pratiques d’affaires propres et durables », Affaires mondiales Canada entend la prise en considération de la responsabilité sociale et environnementale afin de minimiser les répercussions négatives sur les personnes et l’environnement local et en général. Cela comprend notamment, mais non exclusivement, l’attention accordée à la notion de durabilité dans les décisions commerciales, l’utilisation de produits ou de services respectueux de l’environnement et la prise en compte des questions liées à la qualité de vie des collectivités locales.

Par « entreprises de petite envergure », Affaires mondiales Canada entend les micros, petites et moyennes entreprises (MPME), conformément à la définition du ministère de l’Économie du Guatemala. Ces entreprises peuvent être agricoles ou non.

Par « emplois décents », Affaires mondiales Canada entend le travail productif des femmes et des hommes dans des conditions de liberté, d’équité, de sécurité et de dignité humaine, selon la définition de l’Organisation internationale du travail.

Admissibilité de l’organisation

Affaires mondiales Canada n’effectuera pas d’évaluation préalable et ne formulera pas de commentaires sur l’admissibilité de possibles demandeurs en particulier. Veuillez examiner soigneusement les critères d’admissibilité qu’Affaires mondiales Canada utilisera pour trier les demandes reçues au titre du présent appel. Pour être admissible, vous devez respecter chacune des exigences et fournir tous les documents à l’appui, si indiqué :

Si vous ne pouvez pas respecter l’une des exigences ci-dessus, votre organisation n’est pas admissible pour présenter une demande au titre du présent appel.

Consortium : Une organisation canadienne admissible peut former un consortium avec d’autres organisations canadiennes ou non canadiennes, ainsi qu’avec des membres de la société civile, du milieu universitaire et du secteur privé. L’organisation canadienne doit être le partenaire principal du consortium et elle doit répondre à tous les critères d’admissibilité. Les autres membres du consortium sont seulement tenus de fournir une preuve de leur statut juridique dans le pays où ils sont enregistrés.

Organisations du secteur privé : Les organisations du secteur privé peuvent soumettre une demande si elles satisfont aux critères d’admissibilité, ou elles peuvent décider de se joindre à un consortium. Les organisations ne peuvent générer de profits avec la mise en œuvre d’un projet financé par Affaires mondiales Canada.

Nombre de propositions : Une organisation ne peut présenter qu’une seule proposition, soit à titre individuel ou à titre de partenaire principal d’un consortium. Par contre, il n’y a pas de limite au nombre de demandes auxquelles peut participer une organisation qui n’est pas le partenaire principal d’un consortium. Cette organisation doit toutefois avoir la capacité d’exécuter, de manière simultanée, le travail dans toutes les propositions auxquelles elle participe, advenant le cas où toutes ces propositions seraient acceptées.

Admissibilité de la proposition

Examinez attentivement les paramètres du présent appel et déterminez si votre idée de projet y répond. Vous devez être en mesure de répondre par l’affirmative à tous les énoncés ci-dessous pour que votre demande soit étudiée en vue d’un éventuel financement au titre du présent appel :

Si le projet que vous proposez ne respecte pas les énoncés ci-dessus, il ne sera pas évalué, car il ne peut être pris en considération pour du financement au titre du présent appel de propositions.

Ressources disponibles

Un certain nombre de ressources en ligne vous aideront à préparer votre demande. Affaires mondiales Canada vous encourage fortement à lire tous les outils et les guides suivants avant de commencer à préparer votre demande. Si vous ne respectez pas les exigences obligatoires, les normes minimales et les échéanciers détaillés dans le présent document, votre dossier de demande ne sera pas admissible à du financement.

Comment présenter votre dossier de demande

Afin que votre demande soit prise en considération pour le présent appel de propositions, vous devez envoyer votre dossier complet à Partenaires@International au plus tard le 9 juin 2017 avant 16 h, heure avancée de l’Est (UTC-4).

Votre dossier de demande doit comprendre tous les documents suivants :

Questions

La date limite pour soumettre des questions concernant cet appel de propositions était le 19 mai 2017. Affaires mondiales Canada ne répondra pas aux questions sur les circonstances particulières d’une organisation ou sur des propositions de projet spécifiques. Les réponses seront affichées sur la page Questions et réponses de l’appel « Guatemala : Croissance économique verte et inclusive favorisant les femmes et les jeunes autochtones ».

Date de modification: