Fiche-conseil en gestion axée sur les résultats 3.1 – Choix des indicateurs de rendement selon le niveau de résultat

Version PDF (591 Ko)

La présente fiche-conseil accompagne Les outils de la Gestion axée sur les résultats d'Affaires mondiales Canada : Guide pratique, et autres ressources en gestion axée sur les résultats offertes sur le site d'Affaires mondiales Canada. On y approfondit la discussion du Guide sur les indicateurs de rendement, et on y offre des conseils supplémentaires pour vous aider à appliquer cette approche dans votre travail de tous les jours.

Un cadre de mesure du rendement est un outil de gestion axé sur les résultats qui est utilisé pour planifier systématiquement la collecte des données des indicateurs pertinents pendant la durée de vie du projet. Une des premières tâches à entreprendre lors de l’élaboration du cadre de mesure du rendement consiste à déterminer quels sont les indicateurs.

Indicateurs

Un indicateur, aussi appelé indicateur de rendement, est un moyen de mesurer les résultats et les extrants réels. Qu’il soit qualitatif ou quantitatif, il se compose d’une unité de mesure, d’une unité d’analyse et d’un contexte. Les indicateurs sont neutres : ils n’indiquent pas la directionalité et ne comprennent pas d’objectif. Ils nous permettent de recueillir des données qui nous diront si un changement (résultat) est en train de se produire ou s’il s’est produit. Ces données et leur analyse servent à déterminer si – et dans quelle mesure – des progrès sont réalisés à l’égard des résultats escomptés. Elles permettent aussi de savoir si quelque chose ne fonctionne pas bien pour nous permettre de prendre des mesures correctives. Ces données sont aussi utilisées comme des preuves de progrès ou d’atteinte de résultats attendus sous forme de rapports narratifs de performance. La sélection de bons indicateurs est donc essentielle à une gestion efficace axée sur les résultats.

La présente fiche-conseil contient des renseignements utiles pour mesurer les changements propres à chaque niveau de résultat du modèle logique. N’oubliez pas que tout indicateur doit mesurer expressément le résultat pour lequel on l’a choisi.

Indicateurs par niveau de résultats

Résultat ultime: À ce niveau du modèle logique, le changement recherché est une amélioration dans les conditions de vie ou le bien-être des personnes ou des collectivités visées (les bénéficiaires ultimes). Il ne s’agit pas d’un changement qui s’appliquerait uniquement à leur milieu. Les indicateurs au niveau du résultat ultime mesurent les changements positifs à long terme vécus par ces personnes ou ces collectivités et auxquels le projet contribue. Les données recueillies sur ces indicateurs nous diront s’il y a bel et bien eu amélioration des conditions de vie des personnes et des collectivités. Par exemple : Sont-elles en meilleure santé, plus prospères, plus autonomes, mieux en mesure de jouir de leurs droits et libertés? Se sentent-elles davantage en sécurité? Par exemple :

Résultat ultime attendu

Indicateurs

Résultats intermédiaires: À ce niveau du modèle logique, vous voulez obtenir un changement de comportement, de pratiques ou de rendement chez les intermédiaires ou les bénéficiaires découlant des changements sur le plan des capacités au niveau des résultats immédiats. Les indicateurs choisis pour ce niveau permettent de déterminer si les personnes, les collectivités ou les organisations font les choses différemment, ou mieux, de ce qu’elles faisaient auparavant. Les données recueillies sur cet indicateur devraient nous donner une indication de la portée et de l’étendue du projet, c'est-à-dire de la mesure dans laquelle est vécu le changement décrit. Souvent, les indicateurs qualitatifs à ce niveau servent à mesurer la perception des clients (ventilée selon le sexe) à l’égard des services offerts par les intermédiaires. Par exemple :

Résultat intermédiaire attendu :

Indicateurs :

Résultats immédiats: À ce niveau du modèle logique, vous voulez obtenir un changement dans les capacités des bénéficiaires ou des intermédiaires, ou plus précisément leurs compétences, leurs aptitudes, leur niveau de sensibilisation, leurs connaissances, etc. Il se pourrait aussi, au niveau immédiat, que le changement recherché se situe au niveau de l’accèsNote de bas de page 1 aux services, selon la théorie du changement propre au projet. Des indicateurs qualitatifs comme « niveau de confiance en… » sont très utiles à ce niveau pour jauger un changement dans les compétences, les aptitudes et les connaissances. Par exemple :

Résultat immédiat attendu:

Indicateurs:

Indicateurs au niveau des extrants

Nous avons également défini des indicateurs au niveau des extrants. Les extrants sont les produits et les services fournis dans le cadre des activités d’un projet par son exécutant. Les indicateurs d’extrants mesurent la qualité et la quantité des extrants et des processus qui ont servi à les produire, ainsi que le respect des échéanciers. Ces indicateurs peuvent aussi mesurer le respect des normes et des règlements. Ils fournissent la preuve non seulement que les activités ont été réalisées comme prévu, mais également que les produits et services ont été fournis aux intermédiaires ou bénéficiaires du projet. Par exemple :

Extrant attendu:

Indicateurs:


Dernière mise à jour : juillet 2017
Ces outils seront mis à jour périodiquement au besoin. Toute question ou commentaire sur la présente fiche-conseil doit être acheminé au : Centre d’excellence de la gestion axée sur les résultats, Direction et cohérence des opérations, Bureau des opérations d’aide internationale, Affaires mondiales Canada
Courriel : gar.rbm@international.gc.ca

Date de modification: