Le Canada et le G7

Le Groupe des sept (G7) est un groupe informel des sept économies du monde développé, il comprend le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis. Le forum offre des occasions aux dirigeants, ministres et décideurs politiques du G7 de se rencontrer chaque année pour bâtir des consensus autour des enjeux mondiaux les plus ardus. 

L’Union Européenne (UE) a pour la première fois été invité à participer au G7 en 1977 et depuis 1981, le Président de la Commission européenne a participé à toutes les rencontres. Le Président du Conseil européen et le Président de la Commission européenne représentent tous les deux l’UE aux sommets du G7.

Comment fonctionne le G7

Les états membres assument à tour de rôle la présidence annuelle du G7 dans l’ordre suivant : France, États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Italie et Canada. L’Union européenne ne fait pas partie de ce roulement.

Le pays assurant la présidence du G7 a la responsabilité d’accueillir et d’organiser le sommet. Il organise aussi une série de réunions préparatoires au sommet. Le président du G7 établit l’ordre du jour de son année et a la responsabilité de parler au nom du G7.Le président mobilise aussi les pays non-membres, les organisations non-gouvernementales et les organisations internationales. Pour sa présidence de 2017, l’Italie a invité sept dirigeants de l’Afrique subsaharienne et de ‘Afrique du Nord.

Les dirigeants du G7 nomment des représentants personnels, appelés Sherpas, pour participer aux réunions préparatoires avant le sommet. Les sherpas, habituellement de hauts responsables du gouvernement, communiquent directement entre eux tout au long de l’année. Pour le sommet de 2017, le sherpa du Premier ministre Justin Trudeau au sommet de Taormina sera est  Peter M. Boehm, sous-ministre du Développement international.

Les sommets des dirigeants

Au cours des années 1970, l’économie mondiale a souffert du premier choc pétrolier et de la crise financière qui a suivi. Le G7 a été créé pour y faire face et pour la première fois réunir les cinq chefs d’État et de gouvernement des principales nations industrialisées, la France, l’Allemagne de l’Ouest, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis pour discuter de la politique économique mondiale. L’Italie a été invitée par la France à se joindre au groupe en 1975 et, un an plus tard, en 1976, le premier ministre du Canada a été invité à rejoindre le G7 par le président des États-Unis.

En 1997, la Russie a été invitée à joindre le G7 en reconnaissance des réformes économiques et démocratiques qu’elle avait entreprises à l’époque. La Russie a rejoint officiellement le G7 en 1998 et jusqu’en 2013 le G7 s’est réuni sous la forme d’un G8. En 2014, la participation de la Russie a été suspendue en raison de sa violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Le G8 est dès lors redevenu le G7.

Aujourd’hui, les dirigeants du G7 se rencontrent une fois par an dans le cadre du sommet. Le prochain sommet du G7 aura lieu en Italie, du 26 au 27 mai 2017. Le Canada accueillera le sommet du G8 en 2018.

Sommets du G7 que le Canada a accueilli

À ce jour, le Canada a accueilli les cinq sommets du G7 suivants :

Déclarations du G7

2017

Documents ministériels du G7

2016

Documents des sommets du G7

Documents ministériels du G7

2015

Documents des sommets du G7

Documents ministériels du G7

Date de modification: