Le Canada et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

Établi en 1950, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) dirige et coordonne l’action internationale visant la protection des réfugiés, des personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et les apatrides, tout en s’efforçant de trouver des solutions durables à leur situation difficile.

Le Canada, puisqu’il contribue de manière importante au HCR, entretient une relation de longue date avec cet organisme, en fait depuis qu’il a pris part aux négociations de la Convention relative au statut des réfugiés des Nations Unies de 1951 (PDF, 100 Ko, 20 pages), et il participe activement à son comité exécutif depuis 1958.

Le soutien du Canada au HCR

Les objectifs du HCR concordent étroitement avec le mandat d’aide humanitaire du Canada, qui consiste à sauver des vies, à soulager les souffrances et à protéger la dignité des personnes touchées par des conflits et des catastrophes naturelles.

L’engagement du Canada auprès du HCR est axé sur cinq objectifs stratégiques, soit :

Réalisations

En 2013, avec le soutien du Canada et d’autres donateurs, le HCR a fourni une aide et une protection à environ 43 millions de personnes dans 126 pays. Voici quelques exemples :

En Syrie, près de 3,4 millions de personnes déplacées à l’intérieur de leur pays ont reçu du matériel de secours, et 991 000 personnes ont eu accès à des soins de santé, y compris en matière de santé mentale et de soutien psychologique.

En Jordanie, le HCR a effectué 92 000 visites à domicile pour mener une évaluation sur les conditions de vie et les conditions économiques et sociales des réfugiés urbains, à la suite de laquelle il a versé des secours en argent à quelque 29 900 familles pour répondre à leurs besoins quotidiens.

Au Soudan du Sud :

Au Pakistan, le HCR a fourni un enseignement primaire à environ 96 000 enfants réfugiés, surtout dans les villages de réfugiés, dans 174 écoles, 53 classes satellites et 18 écoles à domicile pour les filles. Des réfugiés afghans dans 76 villages de réfugiés ont eu accès à des services de soins de santé primaires, ce qui a permis une couverture vaccinale de 91 % chez les enfants et une couverture prénatale de 90 %.

En Colombie, le HCR a fourni une aide juridique à 18 324 personnes déplacées à l’intérieur de leur pays. Parmi ces personnes, 11 658 ont reçu des conseils sur des questions liées à l’inscription, à l’aide humanitaire et à l’accès aux services de santé et d’éducation.

Au Mali, huit centres d’information ont été créés pour conseiller les Maliens déplacés à l’intérieur de leur pays qui avaient perdu leurs documents quant à la façon de faire une demande d’information civile. Grâce à ce soutien, plus de 1 900 personnes ont obtenu des cartes nationales d’identité des autorités gouvernementales.

Liens connexes

Date de modification: