Canada et la Banque mondiale

La mission du Groupe de la Banque mondiale (GBM) est double : i) mettre fin à la pauvreté mondiale en l’espace d’une génération; et ii) promouvoir une « prospérité partagée », à savoir augmenter de façon durable le bien-être des couches les plus démunies de la société. Le GBM est composé de cinq institutions collectivement désignées sous le nom de Groupe de la Banque mondiale, en l’occurrence :

Ensemble, ces organisations consentent des subventions, des prêts à faible taux d’intérêt et des prêts sans intérêt aux pays en développement pour des investissements dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’administration publique, de l’infrastructure, du développement du secteur privé et du secteur financier, de l’agriculture, de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles.

Outre les services généraux et régionaux, le GBM est organisé en 14 pratiques mondiales et 5 domaines de solutions transversales visant à mieux s’attaquer aux problèmes et à trouver des solutions dans des secteurs spécifiques.

Les pratiques mondiales sont les suivantes : agriculture; commerce et compétitivité; développement social, urbain et rural et résilience; eau; éducation; énergie et industries extractives; environnement et ressources naturelles; finances et marchés; gouvernance; macroéconomie et finances publiques; pauvreté; protection sociale et travail; santé, nutrition et population; transport et technologies de l’information et des communications.

Les domaines de solutions transversales sont les suivants : changements climatiques; emplois; fragilité, conflits et violence; égalité hommes-femmes; partenariats public-privé.

Le soutien du Canada au Groupe de la Banque mondiale

Le Canada est l’un des membres fondateurs du GBM, qui compte 188 pays membres. Il arrive au septième rang des actionnaires et détient l’un des 25 sièges au conseil d’administration. Le directeur général canadien représente non seulement le Canada, mais également l’Irlande et les pays du Commonwealth des Caraïbes. Le Canada fournit un financement substantiel aux programmes conjoints des donateurs avec le GBM, souvent réalisés dans les pays fragiles ou les États touchés par les conflits.

Réalisations

Entre 2011 et 2013, grâce au soutien du Canada et d’autres donateurs, le Groupe de la Banque mondiale a permis :

Liens connexes

Date de modification: