Égalité entre les sexes et autonomisation des femmes et des filles

Le Canada s’est engagé à faire progresser l’égalité entre les sexes, l’autonomisation des femmes et des filles, ainsi qu’à assurer la promotion et la protection de leurs droits fondamentaux.

Que faisons-nous pour promouvoir l’égalité entre les sexes?

L’égalité entre les sexes, l’autonomisation des femmes et des filles, ainsi que la promotion et la protection de leurs droits fondamentaux, sont des valeurs canadiennes essentielles.

Faire progresser l’égalité entre les sexes contribue à la croissance économique durable à long terme, au progrès social et au développement durable. L’égalité entre les sexes peut contribuer au développement national, politique, économique, social et culturel.

Nous sommes déterminés à promouvoir ces valeurs grâce à :

Faire progresser l’égalité entre les sexes s’inscrit au cœur de l’aide internationale du Canada. Le Canada intègre les objectifs d’autonomisation des femmes dans tous ses programmes et politiques de développement et il met en œuvre des projets spécifiques afin d’atteindre ses buts.

La protection et la promotion des droits de la personne en faveur des femmes et des filles demeurent une priorité majeure de la politique étrangère du Canada. Des discussions à ce sujet ont lieu avec d’autres pays et dans les forums multilatéraux.

Le Canada encourage l’autonomisation des femmes et des filles ainsi qu’une participation égale des femmes, en qualité de décideur et d’agent du changement, aux processus économiques, sociaux et politiques. L’accent est mis sur la réalisation de progrès équitables et durables, l’amélioration du statut de la femme et du respect des droits des femmes et de leurs contributions.

Dans le programme de développement, les progrès vers l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles exigent une approche fondée sur les droits de la personne avec la mobilisation des hommes et des garçons et l’appui des organisations féminines.

Soutenir les droits de femmes et des filles

Le Canada collabore aux efforts internationaux en vue de renforcer le rôle des femmes et des filles à l’aide de ses initiatives de sécurité, de paix et de développement international.

Le Canada joue un rôle majeur en faveur de l’égalité entre les sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles comme objectif distinct inscrit au Programme de développement durable à l’horizon 2030. Nous travaillons avec des partenaires aux vues similaires afin de mettre en œuvre de façon efficace l’égalité entre les sexes dans tous les programmes.

Le Canada a été un des premiers pays à signer puis à ratifier la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), laquelle établit les normes internationales visant à éliminer la discrimination fondée sur le sexe.

Nous avons participé à la mise au point novatrice de la Déclaration et du Programme d’action de Vienne en 1993. Cette déclaration affirme que « les droits des femmes sont des droits de la personne ». Elle appelle aussi à agir pour intégrer le statut égal, et les droits de la personne pour les femmes et les filles, à la mission centrale de l’ensemble des activités des Nations unies.

À la Commission de la condition de la femme, au Haut-Commissariat des Nations Unis aux droits de l’homme et dans d’autres instances de l’ONU, le Canada appuie les résolutions appelant à l’élimination de la violence à l’encontre des femmes (notamment en ce qui touche les filles, les crimes d’honneur, et l’élimination des pratiques traditionnelles ou coutumières préjudiciables à la santé des femmes et des filles, y compris les mutilation génitale féminines). Le Canada a aussi joué un rôle clé pour veiller à ce que les crimes de violences sexuelles ou sexistes soient intégrés au projet de statut de la Cour Pénale Internationale.

L’action du Canada au sein de l’ONU a contribué à l’élaboration de la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes ainsi qu’à l’instauration et au renouvellement du mandat du Rapporteur Spécial chargé de la question de la violence contre les femmes, ses causes et conséquences. Le rôle du Rapporteur Spécial consiste à rechercher et recueillir des informations sur les violations et à élaborer des recommandations permettant d’éliminer les violences contre les femmes et de remédier à leurs conséquences.

Le Canada a aussi lancé, en octobre 2010, un plan d’action en vue de la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité.

Conférences mondiales sur les femmes

Les conférences mondiales de l’ONU sur les femmes ont joué un rôle de catalyseur important dans l’avancement du programme d’égalité entre les sexes, d’autonomisation des femmes et des filles et de protection des droits fondamentaux des femmes.

Le Canada a joué un rôle crucial lors de la Quatrième conférence mondiale sur les femmes de Beijing, en 1995, qui a mené à l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing. La déclaration a permis d’établir une liste de 12 préoccupations principales et de définir un plan d’action pour la protection et l’avancement des droits fondamentaux des femmes dans le monde.

La Commission de la condition de la femme (CSW) des Nations unies se réunie tous les ans pour évaluer les progrès accomplis en matière d’égalité entre les sexes et pour cerner les domaines où il reste des défis.

Suite à l’adoption de la déclaration et du programme d’action de Beijing, la réunion annuelle du CSW réexamine la déclaration de Beijing tous les cinq ans. Elle réaffirme l’engagement de la communauté internationale en faveur de sa mise en œuvre intégrale accélérée. Le Canada sera membre de cette commission pour la période 2017–2020.

Le Canada assure la promotion d’efforts similaires dans d’autres instances internationales telles que :

Analyse comparative entre les sexes

Le Canada favorise l’analyse comparative entre les sexes. Procéder à cette analyse permet d’obtenir des connaissances essentielles sur la façon d’obtenir des résultats de développement durable en matière d’égalité entre les sexes.

Le Gouvernement du Canada a adopté en 1995 le Plan fédéral pour l’égalité des sexes en réponse au Programme d’action de Beijing créé lors de la Quatrième conférence mondiale sur les femmes (1995). L’engagement majeur du Plan fédéral était de « mettre en œuvre une analyse comparative entre les sexes dans l’ensemble des ministères et organismes fédéraux. »

Liens connexes

Date de modification: