Déclaration sur la situation en Tchétchénie – le 26 avril 2017

Nous soussignés, membres de l’Equal Rights Coalition, demandons instamment aux autorités fédérales russes de mener une enquête indépendante et crédible sur les cas signalés de détention arbitraire, de torture et d’exécution d’hommes gais par les services de sécurité et d’autres autorités gouvernementales de la République de Tchétchénie. Si cette information s’avère juste, nous exhortons le gouvernement russe à prendre les mesures nécessaires pour libérer toute personne injustement détenue et amener les responsables à répondre de leurs actes. Ces mesures concordent avec les obligations internationales en matière de droits de la personne et les engagements pris par le gouvernement russe de respecter les droits de toutes les personnes.

Cosignataires :

Albanie, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Chili, Costa Rica, Espagne, Estonie, États-Unis, France, Italie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, République tchèque, Royaume-Uni, Slovénie, Suède, Suisse, Ukraine, Uruguay

Date de modification: