Exploitation sexuelle des enfants

L’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales est une manifestation abominable des maltraitances infantiles dont il existe maintes formes, entre autres la prostitution des enfants, la pédopornographie et le trafic des enfants. Le Canada s’est engagé à éliminer l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales.

Efforts du Canada

Le Canada a contribué pour beaucoup dans la rédaction du Protocole facultatif se rapportant à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, concernant la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants. Ce protocole contraint les États qui sont signatoires à la convention à criminaliser ces activités. Il ajoute aussi des mesures pour protéger les enfants qui en sont victimes. Le Canada a signé le Protocole facultatif en novembre 2001.

Les lois canadiens comprennent des diverses mesures visant à combattre l’exploitation sexuelle des enfants et permettent la poursuite des citoyens et des résidents permanents du Canada qui se livrent à des activités sexuelles illicites avec des enfants à l’étranger.

S'attaquer à l'exploitation sexuelle

Le Canada verse des fonds aux mesures dans les pays en développement afin de prévenir et de combattre l’exploitation sexuelle, y compris le soutien aux enfants et familles. Le Canada soutient les projets qui favorisent les droits de l’enfant, qui fournissent de la protection et de l’éducation, et qui offrent de l’aide aux victimes du commerce sexuel.

Maintes organisations non gouvermentales canadiennes participent également aux efforts visant à éliminer l’exploitation sexuelle des enfants.

Accords internationaux

Le Canada a ratifié la Convention de La Haye sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale. Cet accord renforce la coopération entre les nations afin d'éviter l’enlèvement, la vente ou le trafic des enfants. Le Canada a ratifié la Convention sur la criminalité transnationale organisée (en anglais seulement) et ses deux protocoles, dont le Protocole facultatif contre la contrebande des migrants (en anglais seulement).

Liens connexes

Date de modification: