Inclusion des personnes marginalisées

Construire une société inclusive qui autonomise les groupes et les individus marginalisés appuie le développement durable.

Les groupes marginalisés sont souvent exclus des prises de décision, des institutions publiques, des services de base et même de la citoyenneté. Ils sont plus  vulnérables à la pauvreté et plus susceptibles d’être affectés par des maladies mortelles (comme le VIH/SIDA, la malaria, la tuberculose, ou les problèmes de santé mentale), et courent plus le risque d’être victimes de violence et d’être exploités.

La marginalisation peut être combattue en :

Soutenir la participation des femmes au processus décisionnel

Le Canada encourage l’inclusion des groupes et des personnes à travers son aide internationale. Par exemple, le Canada apporte un soutien aux parlements d’Afrique, des Amériques, d’Asie et d’Europe afin qu’ils améliorent leur capacité à tenir compte des droits des femmes et à devenir plus sensibles à l’égalité des sexes.

Nous facilitons aussi l’accès des femmes au parlement en renforçant leurs compétences et leurs aptitudes techniques.

Le but de ces projets est de renforcer la capacité de participation des femmes aux processus décisionnels au sein des parlements. C’est aussi d’améliorer l’efficacité des parlementaires hommes et femmes à mettre en œuvre des lois et des réformes qui tiennent compte de la spécificité des sexes.

Un avenir meilleur pour les enfants et les jeunes ayant un handicap

Le Canada aide à assurer un meilleur avenir aux enfants et aux jeunes du Bengladesh ayant un handicap, en offrant à 13 000 d’entre eux, un accès amélioré à des services de santé, d’éducation et de protection.

Date de modification: