L’aide internationale canadienne au Mali

Le Canada et le Mali ont établi des relations diplomatiques en 1962 et les premiers projets d’aide au développement ont suivi en 1972.

En 2015, le Mali se classait au 179e rang sur 188 pays pour ce qui est de l'indice du développement humain du Programme des Nations Unies pour le développement. En 2014, 50,6 % des 15,8 millions d'habitants du Mali vivaient avec moins de 1,25 $US par jour et 47,5 % de la population était âgée de moins de 15 ans. Le pays affichait un taux d'analphabétisme d'environ 66 % chez les adultes et des taux de mortalité infantile et maternelle, de morbidité et de malnutrition plus élevés que la plupart des pays d'Afrique subsaharienne. En 2014, l'espérance de vie à la naissance n'était que de 58 ans.

Depuis plus de cinq ans, le Mali traverse une crise multidimensionnelle qui  affecte durement le pays. Le Canada a condamné le coup d'État de 2012 et a suspendu la composante d’appui financier direct au gouvernement malien de son programme d’aide au développement jusqu’en février 2014. Pendant cette période, le Canada a fourni une assistance humanitaire pour aider les Maliens et les Maliennes à composer avec la crise tout en maintenant des initiatives de développement visant essentiellement la prestation de services de base.

Depuis février 2014, le Canada  a repris l’ensemble de sa programmation afin d’aider le Mali à se remettre sur la voie du développement, de la paix et de la stabilité tout en continuant de répondre aux besoins humanitaires au Mali et dans les pays limitrophes.  

Notre aide au développement international

Faites une recherche dans la Banque de projets pour découvrir ce que fait le Canada pour aider au développement au Mali.

L’objectif global du programme de développement international du Canada au Mali est de réduire l’inégalité et la pauvreté au sein des personnes les plus vulnérables, notamment les femmes et les jeunes. Le programme de développement  international est axé sur :

Le programme de développement international du Canada au Mali s'harmonise au Cadre Stratégique pour la relance économique et le développement durable du Mali (CREDD 2016-2018).  Cette stratégie est axée sur les  priorités  suivantes : la bonne gouvernance, la croissance économique inclusive, la création d'emplois durables, l'accès équitable à des services sociaux de qualité et la paix et la sécurité.

La santé sexuelle et reproductive

Le Canada est le premier partenaire du Mali dans le domaine de la santé maternelle et infantile, la santé des femmes et des filles.

Le Canada continue d’appuyer le renforcement du  système de santé du Mali, dans l’optique de  l'atteinte des Objectifs de développement durable. Le Canada accorde aussi une place importante à l'éducation de base pour accroître le taux brut de scolarisation primaire et fournir une éducation de qualité.

Principaux résultats escomptés :

Des projets d'irrigation et de développement agricole Le Canada appuie des projets d'irrigation et de développement agricole et il favorise la mise en application de méthodes et de techniques novatrices afin d'accroître la sécurité alimentaire, de stimuler la croissance économique  et d’augmenter la résilience des populations vulnérables dans un contexte de changement climatique.

Les agriculteurs et les agricultrices pourront ainsi produire davantage, tant pour leur propre consommation que pour la vente sur les marchés locaux et ceux des pays avoisinants. Ces progrès contribueront à renforcer la sécurité alimentaire et à stabiliser les prix dans les centres urbains.

Le Canada appuie le développement de produits financiers adaptés au monde agricole, améliore l'accès des populations rurales à ces produits et soutient l’autonomisation économique des femmes afin de combler les besoins des populations maliennes en matière de développement socioéconomique, tout en contribuant à une plus grande sécurité alimentaire dans la région.

Principaux résultats escomptés

 Fonctionnement de la justice malienneLe Canada appuie le fonctionnement de la justice malienne et contribue au renforcement de la crédibilité, de l’efficacité et de l’accessibilité de la justice au Mali pour l’ensemble des citoyens, en particulier pour les femmes.

Le Canada appuie le Bureau du vérificateur général du Mali et contribue à l’effort de mise à niveau de l’administration publique malienne afin d’améliorer la gestion des finances publiques et la lutte contre la corruption au Mali.

Le Canada renforce aussi la capacité des organismes de la société civile en matière d’analyse des politiques de développement, de plaidoyer et de contrôle citoyen afin qu'ils puissent mieux remplir leur rôle d’acteurs de développement et de changement social.

Principaux résultats escomptés

Vers une aide plus efficace

Le programme de développement international du Canada au Mali s'harmonise au Cadre Stratégique pour la relance économique et le développement durable du Mali (CREDD 2016-2018).  Cette stratégie est axée sur les  priorités  suivantes : la bonne gouvernance, la croissance économique inclusive, la création d'emplois durables, l'accès équitable à des services sociaux de qualité et la paix et la sécurité.

Le Canada est membre de  la « Troïka » depuis janvier 2015. La Troïka coordonne le groupe des partenaires de développement au Mali et le Canada se sert de cette plate-forme pour promouvoir des valeurs canadiennes telles que la bonne gouvernance, l’égalité entre les sexes et la gestion axée sur les résultats.

Réalisations cumulatives

Au fil des années, les initiatives visant à réduire la pauvreté, à améliorer la santé des femmes et des enfants, à améliorer le système d'éducation malien, à renforcer les capacités des producteurs et des productrices agricoles et à améliorer la bonne gouvernance au Mali ont connu des succès considérables.

Liens connexes

Date de modification: