L’aide internationale canadienne au Vietnam

Au cours des deux dernières décennies, le Vietnam a réalisé d’importants progrès en matière de développement, et le pays est de mieux en mieux intégré à l’économie mondiale. Le gouvernement du Vietnam a fermement pris en charge son programme de développement et il montre constamment qu’il utilise efficacement l’aide au développement international.

Le Vietnam est parvenu à réduire la pauvreté à un niveau sans précédent :le ratio de la population pauvre disposant de moins de 1,90 dollars par jour (2011 PPA) (% de la population) était de 3,1 en 2016. Au cours des 20 dernières années cet indice avait atteint la valeur maximale de 49,21 en 1992 et la valeur minimale de 3,1 en 2016.

Ces dernières années, la croissance économique a ralenti, même si la croissance du produit intérieur brut (PIB) s’est poursuivie et a atteint 5,10 % en 2015, et cela malgré les faiblesses de l’économie mondiale.

En 2016, le Vietnam occupait le 115e rang sur 188 pays classés selon l’indice du développement humain du Programme des Nations Unies pour le développement de 0,683.

La croissance économique récente a permis à de nombreux Vietnamiens d’améliorer leur qualité de vie, mais certaines tranches de la population, tout particulièrement les personnes pauvres en région rurale, les minorités ethniques et les ménages dirigés par des femmes, profitent moins que les autres de cette croissance. En outre, le Vietnam est confronté à une instabilité économique persistante et à la nécessité de réformer son secteur financier afin de mieux répondre aux besoins de son économie en évolution constante.

Le système politique du Vietnam est dominé par un parti unique. La corruption, la lourdeur de la réglementation et le contrôle de l’État demeurent d’importants obstacles au développement. De même, de graves préoccupations subsistent en ce qui concerne la liberté d’expression et d’association. En revanche, certains signes témoignent d’une transparence et d’une responsabilisation accrues du gouvernement, tout particulièrement à l’Assemblée nationale. À cela s’ajoutent une plus grande participation des citoyens à des consultations ainsi qu’une meilleure gestion des finances publiques.

Le passage du Vietnam au rang de pays à revenu moyen inférieur pose de nouveaux défis et crée de nouveaux besoins. Pour promouvoir le développement du secteur privé et faciliter les affaires, il faut engager d’autres réformes juridiques et en matière de politiques.
D’autres réformes doivent aussi assurer la solidité du système bancaire et des finances publiques. De même, il faut mieux harmoniser les services publics avec les besoins du marché et des citoyens, et lutter contre la corruption. La décentralisation actuelle des comptes de finances publiques et de la prestation des services fait ressortir la nécessité de renforcer les capacités des provinces et de s’employer à accroître la compétitivité agricole afin de réduire durablement la pauvreté dans les régions rurales.

Notre aide au développement international

Faites une recherche dans la Banque de projets pour découvrir ce que fait le Canada pour aider au développement du Vietnam.

Le programme actuel de coopération au développement du Canada cadre avec les priorités du gouvernement du Vietnam en matière de réduction de la pauvreté. Il met l’accent sur la mise en place d’un environnement propice à l’investissement et sur l’appui au développement des entreprises rurales ainsi qu’à la compétitivité agricole.

Nous concentrons notre appui sur les réformes stratégiques qui permettent d’accroître la transparence et la responsabilisation des institutions publiques et de favoriser une croissance axée sur l’économie de marché. Pour ce faire, il aide à promouvoir l’entrepreneuriat et le développement du secteur privé, les petites et moyennes entreprises (PME), la réforme des systèmes juridique et bancaire, et un meilleur accès aux compétences pour l’emploi.

Principaux résultats escomptés

Le Canada se concentre sur l’amélioration de la compétitivité agricole en améliorant la salubrité et la qualité des aliments, et en soutenant l’innovation en agriculture et l’élaboration de techniques de commercialisation à l’intention des exploitants agricoles et des commerçants, en particulier au niveau provincial.

Principaux résultats escomptés

Renforcer l’efficacité de l’aide

Le Vietnam est reconnu sur la scène mondiale comme un chef de file de la maximisation de l’efficacité de l’aide reçue, ceci grâce à sa solide vision du développement local, à l’appropriation des efforts de développement et à la mise en œuvre d’une stratégie de réduction de la pauvreté élaborée par les Vietnamiens eux-mêmes.

Le Vietnam offre un excellent modèle de coordination de l’aide des donateurs au niveau des politiques. Le gouvernement vietnamien exprime sa détermination à rendre compte des résultats de manière transparente dans la Déclaration d’Hanoi sur l’efficacité de l’aide et le Document sur le partenariat du Vietnam, qui adaptent au contexte vietnamien la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide et les documents sur le partenariat de Busan.

Le Canada et d’autres donateurs et partenaires au développement participent activement aux travaux du groupe consultatif des donateurs mis sur pied par le gouvernement vietnamien. Il joue également un rôle actif pour que les sociétés civiles vietnamienne et internationale soient reconnues et aient leur place dans les plans de développement du Vietnam.

Liens connexes

Date de modification: