Le Canada et la crise des Rohingya dans l’État de Rakhine du Myanmar

Aide pour les Canadiens au Bangladesh

Aide pour les Canadiens au Myanmar

Le Canada continue d’être vivement préoccupé par la détérioration de la situation dans l’État de Rakhine et le déplacement de plus de 620 000 personnes dans le Bangladesh voisin depuis le 25 août 2017.

Nous avons condamné les violentes attaques du 25 août, attribuées à l’armée de libération des Rohingyas de l’Arakan (Arakan Rohingya Salvation Army). Le Canada a aussi demandé aux forces armées de faire preuve de retenue et de protéger tous les civils. Nous exhortons les autorités civiles et militaires du Myanmar de faire tout ce qui est dans leur pouvoir pour mettre immédiatement fin à la violence, de permettre l’acheminement de l’aide humanitaire et l’application complète du rapport de la commission Kofi Annan présidée par le Comité consultatif relatif à l’État de Rakhine.

Jusqu’à présent en 2017 seulement, le Canada a versé plus de 25 millions de dollars à des partenaires pour aider à répondre aux besoins humanitaires essentiels au Myanmar et dans le pays voisin, le Bangladesh. De plus, le Canada a lancé le Fonds de secours pour la crise au Myanmar le 31 octobre 2017. Pour chaque don admissible versé entre le 25 août 2017 et le 28 novembre 2017 par un particulier à un organisme de bienfaisance canadien enregistré, le gouvernement versera un montant équivalent au Fonds de secours pour la crise au Myanmar. La campagne pour le Fonds de secours pour la crise au Myanmar est maintenant terminée. Merci aux Canadiens qui ont donné. Votre générosité aidera à sauver des vies.

Nous restons déterminés à promouvoir nos valeurs fondamentales que sont la démocratie, les droits de la personne, la liberté et l’État de droit.

Communications

Liens connexes

Participer à la conversation

Facebook

Facebook

Date de modification: