Célébration du Canada au Belize


La haute-commissaire Chatsis et son équipe participent à une émission du matin au Belize pour faire la promotion de l’exposition et de Canada150.

Le ministre Erlington et la haute-commissaire Chatsis inaugurent l’exposition

Le ministre des Affaires étrangères du Belize, Wilfred Elrington, a fait un discours passionné au sujet de la relation entre le Canada et le Belize, dans le cadre du lancement du 150e anniversaire du Canada, dans le pays d’Amérique centrale.

Il a fait état de la manière dont l’ancien premier ministre, Pierre Trudeau, avait appuyé l’indépendance du Belize, en 1981, et il a fait valoir qu’il devait sa propre carrière à une bourse d’études canadienne et que l’aide du Canada en matière de lutte au changement climatique est grandement appréciée.

Le ministre a fait ses déclarations dans le cadre de l’ouverture d’une exposition de photographies canadiennes présentée dans l’immeuble patrimonial Belize City Government House of Culture.

L’exposition intitulée « Canada, synonym of… » présente différents éléments de la vie moderne, dont le multiculturalisme, la protection de l’environnement, l’économie et notre participation à l’échelle mondiale.

L’exposition comprenait une série de photographies représentant le multiculturalisme canadien, des manières de protéger l’environnement, l’économie et la manière d’interagir avec le monde.

En outre, l’exposition a permis de présenter les liens importants et les relations personnelles entre le Canada et le Belize, car les deux pays sont membres du Commonwealth, ont une société multiculturelle, utilisent la langue anglaise et partagent un système parlementaire semblable.

De nombreux Beliziens, tant des étudiants que des fonctionnaires, ont étudié ou étudient au Canada. En outre, plus de 4 000 Canadiens vivent au Belize et contribuent à son économie. L’an dernier, plus de 156 000 Canadiens ont visité le Belize, et nous nous attendons à une hausse du nombre de touristes grâce à l’accroissement du nombre de vols.

Les bulletins de nouvelles télévisés et les émissions du matin ont également présenté une couverture exhaustive de l’exposition.

Les interviewers se sont intéressés à l’égalité des sexes au sein de la fonction publique canadienne et à l’opinion du Canada au sujet du différend frontalier entre le Guatémala et le Belize, de l’immigration et des États-Unis.

L’exposition, organisée par le personnel de l’ambassade du Canada au Guatemala, s’est déplacée dans le nord du Belize, le 1er juillet.

Date de modification: