Pensez vert au Vietnam

Des intervenants internationaux et locaux se réunissent lors du plus grand forum sur le développement énergétique durable au Vietnam.

H.E. Ping Kitnikone, ambassadrice du Canada au Vietnam, a évoqué l’appui canadien continu aux projets locaux d’énergies durables.

Le système énergétique vietnamien émet des volumes de carbone accrus en raison du fait qu’il recourt à des produits houillers, gaziers et pétroliers comme l’essence et le diesel. Ces carburants fossiles font partie des principales causes des changements climatiques à l’échelle mondiale et contribuent à l’aggravation de la pollution de l’air, des sols et de l’eau.

À l’heure actuelle, on constate une hausse des investissements dans les énergies non renouvelables au Vietnam, notamment avec la construction prévue de plusieurs centrales au charbon. Les carburants fossiles représentent désormais plus de 50 % de la consommation énergétique totale du pays.

Pour favoriser la transition du Vietnam vers un système énergétique durable, certains mythes et certaines idées erronées sur l’énergie verte doivent être démolis.

Dernièrement, le plus grand forum sur le développement énergétique durable au Vietnam a réuni plus de 1000 participants et 65 organes de presse pendant une semaine afin de discuter des défis auxquels le pays est confronté et de la manière dont il pourrait les surmonter.

Soutien vert

L’ambassade du Canada au Vietnam à Hanoi et le Consulat général du Canada à Ho Chi Minh-Ville ont soutenu de manière conjointe la Semaine vietnamienne de l’énergie renouvelable. La conférence a été organisée à Hanoi et à Can Tho par l’Alliance des énergies durables du Vietnam, en collaboration avec l’Union des associations des sciences et techniques du Vietnam et le Comité directeur du Sud-Ouest.

Le Canada a mis en exergue son rôle en tant que chef de file mondial dans les domaines de la production et de la consommation de ressources énergétiques renouvelables en organisant un séminaire intitulé « Pensez vert, pensez Canada : Pratiques exemplaires associées aux technologies durables ».

« Étant donné l’engagement ferme du Canada envers l’Accord de Paris sur le climat, le gouvernement canadien et les entreprises canadiennes se tournent vers un avenir plus propre en réduisant la pollution causée par le carbone tout en favorisant les innovations, le renforcement de notre économie et la création des emplois de demain. »

– H.E. Ping Kitnikone, ambassadrice du Canada au Vietnam

Avenir durable

Les activités de la semaine ont servi de plateforme pour les intervenants locaux et internationaux qui souhaitaient faire part de leurs nouvelles avancées dans le domaine des énergies renouvelables au Vietnam ainsi qu’à l’échelle mondiale.

Des décideurs, des experts en technologie verte, des chefs d’entreprise et des militants sociaux se sont réunis lors de séminaires pour cerner les mythes et les idées erronées associés à l’énergie renouvelable et déterminer la manière dont ils pouvaient être démolis.

Les participants ont fait ressortir quelques-unes des raisons du manque d’investissement dans les énergies renouvelables au Vietnam, parmi lesquelles des subventions indirectes en faveur des énergies non renouvelables, la réticence des autorités à augmenter rapidement le prix de l’électricité, ainsi que des obstacles réglementaires complexes.

« Les énergies renouvelables se sont généralisées à l’échelle mondiale et sont devenues un des secteurs prioritaires des politiques et du plan de développement durable du Parti communiste vietnamien. Je suis convaincu que les investissements dans les énergies renouvelables au Vietnam augmenteront rapidement dans les années à venir. »

- Dr Nghiem Vu Khai, vice-président de l’Union des associations des sciences et techniques du Vietnam

Les participants ont été informés des innovations du Canada dans le domaine des technologies durables par Anaergia et Canadian Solar, deux chefs de file des entreprises canadiennes spécialisées dans les technologies propres, qui opèrent en Asie du Sud-Est.

« L’Alliance des énergies durables du Vietnam considère que le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique constituent des moyens essentiels à la lutte contre les changements climatiques mondiaux tout en proposant de nouveaux avantages et de nouvelles possibilités économiques. Ils favorisent ainsi l’accès des personnes pauvres à l’énergie et contribuent à réduire la pollution environnementale ainsi qu’à assurer la sécurité énergétique nationale. »

– Mme Nguy Thi Khanh, directrice générale de Green ID et coordonnatrice de l’Alliance des énergies durables du Vietnam.

Les participants se sont aussi vus présenter le Fonds d’innovation relatif aux changements climatiques soutenu par le Canada, qui s’élève à 15 millions de dollars et qui visera à encourager les petites et les moyennes entreprises vietnamiennes à imaginer des approches novatrices et adaptées aux problématiques homme-femme dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques et de l’instauration d’un environnement commercial plus propice à la mise en place de pratiques en faveur du climat.

L’ambassade du Canada au Vietnam continuera de soutenir l’innovation technologique visant à lutter contre les changements climatiques et à développer une économie propre.

Date de modification: