Le commerce international du Canada: Le point sur le commerce et l'investissement – 2012

Message de l’honorable Ed Fast, ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique

Version PDF (1.8Mo)* 

L’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce
international et ministre de
la porte d’entrée de
l’Asie-Pacifique

Je suis heureux de vous présenter l’édition 2012 du rapport Le point sur le commerce. En plus de faire une évaluation générale du récent rendement du commerce extérieur canadien, il attire l’attention sur certains des faits saillants et des grandes tendances ayant marqué les échanges commerciaux et les investissements dans le monde la dernière année.

De nombreuses difficultés ont continué de freiner la reprise économique mondiale en 2011. Plusieurs années après le début de la récession, un grand nombre des économies dominantes sont toujours aux prises avec une faible croissance, un taux de chômage élevé et une crise des finances publiques. En tant que pays commerçant, le Canada a senti les effets de cette conjoncture, mais a tout de même réussi à s’en sortir généralement mieux que les autres économies industrialisées. De fait, entre juillet 2009 et juillet 2012, 735 500 emplois nets ont été créés au Canada, faisant de notre pays l’un des deux seuls du G-7, à avoir récupéré la totalité des emplois perdus pendant la récession mondiale. La situation budgétaire du Canada demeure la plus solide du G-7 et le gouvernement a l’intention de maintenir cette avance en mettant le cap sur le retour à l’équilibre budgétaire à moyen terme. De plus, tant le Fonds monétaire international que l’Organisation de coopération et de développement économiques prévoient que le Canada restera dans le peloton de tête des grandes économies mondiales cette année et l’année prochaine. Ce succès témoigne de la solidité des fondements économiques, budgétaires et financiers du Canada, de même que de l’impulsion énergique et opportune qu’a su donner son Plan d’action économique.

L’expansion économique mondiale demeurera incertaine et posera par conséquent des obstacles et des risques de taille pour le Canada, non sans ouvrir en parallèle des possibilités intéressantes. Aussi le Plan d’action économique de 2012 propose-t-il un programme exhaustif pour renforcer les atouts du Canada et s’attaquer à long terme aux importantes difficultés auxquelles se heurte notre économie. Avec sa politique de faible imposition, le gouvernement du Canada veillera à ce que le pays demeure une destination de choix pour les entreprises et les investisseurs en quête de réussite économique. En continuant d’articuler clairement ses efforts autour de la croissance économique, de la gestion des finances publiques et de la création d’emplois de qualité, le Canada assurera aux Canadiens un niveau de vie toujours meilleur, qui suscitera l’envie du monde entier.

Afin d’orienter le Canada sur la voie d’une prospérité durable, notre gouvernement met actuellement en oeuvre le plan d’expansion des affaires le plus ambitieux de l’histoire du pays. Ce plan permettra d’établir de nouvelles et solides relations économiques et commerciales, en particulier avec les grandes économies à forte croissance. Depuis 2006, le Canada a conclu des accords de libre-échange avec 9 pays et des accords de promotion et de protection des investissements étrangers avec 11. D’autres accords commerciaux d’envergure sont en cours de négociation, notamment un accord avec l’Union européenne, le plus grand bloc commercial du monde, et d’autres avec des économies dominantes, comme le Japon et l’Inde. Le partenariat commercial le plus important du Canada — avec les États-Unis — est également renforcé, notamment par la mise en oeuvre conjointe du Plan d’action sur la sécurité du périmètre et la compétitivité économique ainsi que du Plan d’action du Conseil Canada États-Unis de coopération en matière de réglementation, lesquels faciliteront les courants d’échanges et d’investissements à l’intérieur de l’économie nord-américaine intégrée. En juin 2012, le Canada s’est félicité de l’appui recueilli auprès de tous les membres du Partenariat transpacifique (PTP) pour lui permettre de prendre part aux négociations sur le PTP. L’accord du PTP accroîtra le commerce dans la région de l’Asie-Pacifique et augmentera les débouchés pour les Canadiens et les entreprises canadiennes.

Ouvrir les marchés aux exportateurs canadiens fait partie de la stratégie du gouvernement du Canada. En 2007, ce dernier a lancé la Stratégie commerciale mondiale pour répondre à l’évolution de l’économie mondiale et mettre le Canada sur la voie d’une prospérité durable. Depuis cinq ans, le Canada s’est ainsi fait le champion international du commerce ouvert, de la création d’emplois, de la croissance économique et de la prospérité pour les Canadiens. Le Plan d’action économique de 2012 propose de mettre à jour la Stratégie commerciale mondiale en tenant de vastes consultations avec des gens d’affaires du Canada, dont des représentants du milieu très important des petites et moyennes entreprises. La Stratégie actualisée fera le lien entre les objectifs du Canada en matière de commerce et d’investissement et certains marchés prioritaires en forte expansion, et donnera au Canada les moyens de se positionner avantageusement sur chacun de ces marchés.

Le point sur le commerce en 2012 montre que le commerce extérieur du Canada a connu une forte reprise, malgré le climat économique difficile. Le rapport témoigne de la vigueur et de la capacité d’adaptation des entreprises et des travailleurs canadiens ainsi que de la qualité des produits et des services qu’ils ont à offrir.

Notre gouvernement continuera de collaborer avec les entreprises, les investisseurs et tous les Canadiens pour que le Canada, avec son économie forte, adaptable et compétitive, reste une destination privilégiée pour son intérêt commercial stratégique.

L’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique


* Si vous avez besoin d'un plugiciel ou d'un logiciel tiers pur accéder a ce ficher, veuillez consultez la section formats de rechange de notre page aide.